Aurore Claverie

écriture & images

Biographie

Aurore Claverie est née dans le Cher en 1985. Après une enfance ballotée par de nombreux déménagements, elle s’installe à Paris pour ses études. Là, elle passe une licence d’écrivain public, activité qu’elle exercera un moment avant de s’inscrire au Master documentaire et anthropologique de Jean Rouch à Nanterre. Tandis que son regard s’aiguise derrière la caméra, elle s’investit en parallèle dans une association d’accueil de séropositifs : de cette expérience naîtra son premier film Dimanche, où s’affirme déjà une approche très personnelle de la réalisation. Ces projets suivants (Nous chevaucherons les ours, Kola Mayard, Tes peintres se cachent pour mourir) confirment ce désir de filmer l’exploit quotidien de vivre, à travers des portraits qui sont autant de rencontres. Dans ses films, elle est initiatrice autant que témoin d’une œuvre qui se crée dans le dialogue et la réfléxion partagée, souvent autour d’expériences limites, qui s’élabore ensemble dans la beauté de l’instant, et que le processus fait évoluer. Ces films sont pour elle une manière d’enregistrer la fragilité et l’impermancence des choses, de leur donner un lieu où perdurer.

En 2009, elle réalise son film de fin d’études au Maroc, pays dont elle ne repartira pas. Elle vit aujourd’hui à Tanger, où elle a fondé La Lucciola, une résidence d’artiste, lieu de rencontre et de création, au cœur même de cette ville de passage où se croisent de nombreuses destinées. Elle y organise des ateliers de cinéma et d’écriture, poursuit ses recherches visuelles et travaille au scénario d’un film.

461094_626915974005201_568586737_o